EN ROUTE VERS LA MOBILITÉ DURABLE
17 mai 2019
À QUAND L’OCCUPATION ÉPHÉMÈRE DES BÂTIMENTS VACANTS EN RÉGION?
17 mai 2019

DÉLÉGUER OU NE PAS DÉLÉGUER LA GESTION DE LA PAIE?

Point Inc. Édition N°5 – Printemps 2019

Mario Turcot

Directeur général chez Desjardins Entreprises Lanaudière

 

«Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, il y a un point de rencontre entre les technologies numériques, physiques et biologiques.»

Voilà le point de départ de la conférence sur les tendances technologiques prononcée par Chadi Habib, premier vice-président Technologies de l’information du Mouvement Desjardins, le 6 février dernier devant les entrepreneurs de la MRC de Joliette.

Nous sommes à l’aube d’une révolution technologique qui va fondamentalement changer nos relations aux autres ainsi que notre façon de vivre et de travailler. C’est la quatrième révolution industrielle.

Comparativement aux révolutions précédentes, celle-ci évolue à un rythme exponentiel, et non plus linéaire. Ce sont des milliards de personnes qui bénéficient de perspectives illimitées grâce aux appareils mobiles connectés, dont la puissance de traitement, la capacité de stockage et l’accès au savoir sont sans précédent. Et ces perspectives sont démultipliées par l’émergence de technologies novatrices.

Ces technologies qui sous-tendent la quatrième révolution industrielle ont un impact majeur sur les entreprises et notre société. Les entreprises devront s’adapter et utiliser les technologies comme levier à leur avantage. C’est aux entreprises à déployer des solutions qui aideront réellement leurs clients. En voici quelques-unes :

1-Les réseaux sociaux permettant de partager des informations et d’interagir rapidement, sans frontière.
2-La mobilité permettant l’accès à Internet sur tous les appareils mobiles, grâce aux réseaux cellulaires.
3-L’intelligence d’affaires permettant, grâce à un ensemble des techniques, processus et outils, de collecter, d’analyser et de présenter les données pour une prise de décision éclairée.
4-L’infonuagique permettant un accès flexible et extensible à un ensemble de ressources informatiques.
5-La cybersécurité, soit l’application de mesures de sécurité pour assurer la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données tout en garantissant la protection des actifs informationnels d’une organisation.
6-L’intelligence artificielle, soit la capacité d’une machine à réaliser des actions qu’on associe habituellement à l’intelligence humaine. Ces actions incluent la déduction logique, l’inférence, la créativité, la capacité de comprendre le langage parlé et la capacité de prendre des décisions basées sur l’expérience, des informations insuffisantes ou contradictoires.

On doit tout de même garder en tête que la révolution numérique va bien au-delà de la technologie. Ce n’est pas le produit ou le service qui doit primer, mais la capacité d’entrer en relation avec les membres et les clients au bon moment, de la bonne manière, afin de leur rendre service et de leur faciliter la vie.

Chadi Habib invite donc les entrepreneurs à respecter les valeurs de leur organisation tout en tirant profit de l’émergence des technologies novatrices pour se moderniser. Selon lui, les entreprises doivent se donner tous les moyens de toujours mieux servir leurs clients, qui eux sont de plus en plus informés, exigeants et connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *